La Croisette à Cannes : Toute une histoire - Dreams World - Blog voyage

La Croisette à Cannes : Toute une histoire

La Croisette à Cannes :

Tout une histoire

 

Si je te dis la Croisette à Cannes ? Tu t’imagines de suite le Festival de Cannes, les acteurs, les belles voitures, les gros yachts et les beaux palaces…

Cannes est une étape incontournable, si tu viens visiter la Côte d’Azur. C’est une petite ville chaleureuse, mythique grâce au Festival de Cannes qui s’y déroule tous les ans au mois de mai.

Oui mais cela ne se réduit pas à cela et nous allons essayer de te la faire découvrir dans cet article, à travers son histoire.

En compagnie de notre guide de l’office de tourisme de Cannes, nous avons fais la découverte de l’histoire de cette avenue mythique d’environ 3 km qui est : la Croisette.

 

Image des archives de Cannes – ©Palais des Festivals et des Congrès de Cannes

Cannes :

 

Tout d’abord on apprend que le nom de la ville Cannes, vient de « puerto canoiste » : le port avec des roseaux !

Jusqu’en 1834 Cannes était un village dont la vie tournait autour de son port de pêche. A cette date Lord Brougham : homme politique et écrivain britannique, passera par Cannes et tombera amoureux de la ville et finira par s’y installer en construisant une villa dans le quartier de la Croix des Gardes, où il invitera ses relations de l’aristocratie anglaise. C’est ainsi que Cannes gagnera progressivement une reconnaissance et devient un lieu de villégiature hivernal.

Au 19 ème siècle la population de Cannes est passé de 3000 habitants à 10000 habitants ! Le prix du succès.

 

La Croisette :

 

 

Notre visite guidée commence devant le palais des festivals et l’on nous explique d’où vient le nom de la Croisette : ce boulevard qui fait environ 3 km. Le nom de cette promenade piétonne est dut au nom de la Pointe où se termine le boulevard et qui sépare donc la rade de Cannes et celle de Golf Juan. Cette pointe se trouvant face aux îles de Lerins. Sur ce cap se trouve une petite croix nommé « crouseto » en Provencal, que les Cannois affectionnaient et c’est de là que les derniers partaient en pèlerinage une fois par an vers l’île Saint Honorat.

 

 

Le boulevard de la Croisette longe des plages de sable.

 

 

Au départ, en 1857 il s’agissait d’un simple chemin de terre empreinté par les ânes et les pèlerins envahi de roseaux et de marécages. A partir de 1863 le boulevard de la croisette a donc été construit sur l’ancien chemin de la petite croix. Mais avant cela il faudra remonter le niveau du boulevard par rapport à la mer car tout était au même niveau et cela se fera progressivement. Au départ la croisette ne comptait qu’une voie mais elle fut agrandit en 1960 car il y avait trop de bouchon lors des festivals de Cannes. Aujourd’hui ce chemin côtier t’offre une belle ballade sur un chemin bordé de palmiers et de pins, avec des fontaines, des jardins arborés, un parc de skateurs. C’est une très agréable.

 

Le Festival de Cannes

 

Le Festival du film aurait du voir sa première édition en 1939. Mais suite à l’entrée en guerre des troupes allemandes qui pénètrent en Pologne, le festival se verra annulé. La première édition qui aura vraiment lieu, sera en octobre 1946 après la seconde guerre mondiale dans le casino municipal.

Le Festival à connu trois lieux depuis sa création. Le premier, le casino municipal (le bâtiment n’existe plus), le second un palais des festivals, avec une capacité d’accueil plus importante, accueillat le festival de 1947 à 1982.

 

Second palais des festivals – Image des archives de Cannes – ©Palais des Festivals et des Congrès de Cannes

 

Et à partir de 1983, les festivals auront lieu dans le palais des festivals et des congrès actuel qui se trouve donc sur la Croisette elle même. Connu notamment pour son tapis rouge ! Il faut savoir que l’architecture de celui ci à été très contesté par les Cannois et c’est pour ces raisons qu’il sera amélioré à diverses occasions. Tu trouveras sur le parvis les empreintes de nombreux acteurs. Un peu comme à Hollywood !

Le festival coûte 20 millions d’euros dont la moitié est financé par le ministère de la culture, la région… et l’autre moitié par les sponsors. Mais cela rapporte à la région environ 200 millions d’Euros.

 

La naissance de Coco Chanel

 

Sur ce boulevard, tu trouveras par exemple l’ancienne villa de Numa Blanc, qui date de 1878 appartenant à André Blanc de la Barthe. Elle y abrita notamment le grand duc Dimitri Pavlovitch qui fut l’amant de Coco Chanel. Elle y ouvrit un atelier de couture dans une dépendance de la villa et elle y vendait ici ses œuvres.

Le Grand duc avait un ami qui faisait des parfum : Ernest Beaux. Celui ci avec une usine de parfumerie : Rallet à Cannes La Bocca. Par conséquent, Coco Chanel fera appelle à lui pour créer son parfum. La petite histoire raconte que Lorsque Ernest Beaux fit choisir à Coco Chanel les parfums elle choisit la bouteille n°5. Il faut savoir que le 5 était le chiffre fétiche de Coco Chanel. Par exemple, son premier défilé était un 05 mai. Par conséquent, elle dit que vue que c’était le n°5 qui lui plaisait le plus, on lui laisserait ce nom. Ce parfum aura le succès qu’on lui connait encore aujourd’hui. Quand à la bouteille elle a été dessiné par le Grand Duc Dimitri et elle a la forme des flaques de Vodka. Le bouchon quant à lui à la forme de la place Vandôme.

Il faut savoir que les cultivateurs qui fournissaient les fleurs pour le parfum sont dans l’arrière pays de Grasse à Pegomas. Et c’est toujours la même famille depuis 4 générations qui fournit les fleurs. Les 2 fleurs principales sont le Jasmin et la rose de mai. C’est le parfum le plus vendu au monde.

 

 

Les Palaces

 

Il y a 7 hôtels cinq étoiles à Cannes. Les palaces hôteliers ont toujours bordé la croisette.

 

Le Majestic 

 

 

A l’emplacement de l’hôtel Majestic se trouvait auparavant un ancien casino. Puis en 1863 il a été construit l’hôtel Beau Rivage qui sera ensuite détruit en 1924 pour enfin construire le Majestic dans un style art déco avec des lignes très épurées. Depuis sa construction il a très peu changé, mais en 2008 il a été rajouté une aile au bâtiment. Par ailleurs en 1982 il s’est étendu avec la plage du Majestic qui s’est ouverte.  Les chambres sont dans un style moderne. Il y a des suites très luxueuse avec piscine face à la mer, dont le prix s’élève à 30 000 € la nuit.

Durant le festival de Cannes le Majestic à des reccords de consommation qui sont spectaculaire : 14000 serviettes de bains, 15000 draps, 8000 peignoirs, 8000 roses dans les chambres, 500 pantalons et chemises à nettoyer et repasser chaque jour, 25000 repas servis. 15 % de la recette annuelle est fait durant le festival de Cannes, soit en 12 jours.

 

Le Gray d’Albion :

 

 

En 1863 la pension hôtel Gray vit le jour sur d’ancien champ de vignes et de figuiers. Onze an plus tard l’hôtel Gray fusionne avec l’hôtel voisin ; l’hôtel Albion. En 1920 une partie du parc est consacré à la construction d’une galerie marchande et fleurit. Après la guerre le Gray d’Albion décline tout doucement.

Enfin, en 1974 il est remplacé par. un ensemble immobilier moderne et contemporain, avec une galerie commerciale, une résidence de luxe et des parkings. Le nouvel hôtel est inauguré en 1980 et intégrera le groupe Barrière en 1991.

 

L’hôtel Gonnet et de la reine :

 

 

Construit en 1858 par Gonnet. Son nom et dut à la Reine Victoria qui venait régulièrement à Cannes. C’est le premier hôtel dont la façade à été réalisé en front de mer. Dans les années 1980 il a été reconstruit en tenant compte de son style original. Maintenant c’est une résidence hôtelière.

Cet hôtel a été célébré pour avoir accueilli Mme Bazaine. Son mari est le maréchal Bazaine de l’armée Française. Pendant la guerre Franco prussienne de 1870, il a été accusé de haute trahison car il avait rendu la ville de Metz au Prussien en capitulant trop facilement. Il a été condamné à mort devant le tribunal militaire mais sa peine a été commué en un emprisonnement à vie dans le fort de l’île Saint Marguerite. Son épouse ; Mme Bazaine, d’origine Mexicaine, réussi à le faire évader. La veille, Elle dormit à l’hôtel, et avec la complicité d’un employé de l’hôtel, ils sont allés délivrer son mari en le faisant se déguiser en femme lors d’un parloir pour ensuite s’échapper. C’est la seule personne qui réussira à s’échapper de la prison du fort de l’île de Sainte Marguerite.

 

Le Grand Hôtel :

 

 

Cet hôtel très luxueux pour l’époque, de 150 chambres a été construit en 1870. Il sera ensuite démolie en 1958 puis reconstruit en 1963 dans un style plus moderne. Il compte 10 étages et 78 chambres.

En 1939 lors de la création du festival de Cannes, la signatures des accords a eu lieu dans le Grand Hôtel

Durant la seconde guerre mondiale le fils du propriétaire qui s’appelait Louis Gendre est devenu une star de cinéma, après s’être engagé dans la résistance. Son nom d’artiste est Louis Jourdan et il a joué notamment dans Octo pussy.

 

La Malmaison :

 

 

Tout d’abord, il faut savoir, que ce petit palais se trouve à côté du Grand Hôtel. C’est l’unique pavillon qui subsiste du Grand hôtel d’origine de 1870.

En 1928 c’était une maison de jeu, un peu mal fréquenté d’ou le nom de Malmaison.

Enfin, il a été racheté par la ville de Cannes en 1970, dans le but d’accueillir des expositions et la ville y a installé la direction des affaires culturelles.

 

Hôtel Marriott à cannes :

 

 

A l’emplacement de l’hôtel Mariott se trouvait auparavant un club nautique qui organisait les régates royales.

Par ailleurs, de 1947 à 1982 se trouvait l’ancien palais des festivals de Cannes où l’on créa en 1954 le concours de l’Eurovision.

Enfin, aujourd’hui, c’est un hôtel de prestige construit dans les années 1990. Les chambres ont pour thèmes des scènes de films.

 

Le Carlton :

 

Image des archives de Cannes – ©Palais des Festivals et des Congrès de Cannes

 

La construction du palace en l’honneur d’Henri Ruhl date de 1911. Il ressemble beaucoup au Negresco à Nice avec ses dômes. Celui-ci comptait 343 chambres dont 39 suites. Il a sa plage privée.

On transformera l’hôtel en hôpital, durant la première guerre mondiale.  Durant la seconde guerre mondiale il continue à servir d’hôtel.

Il a commencé à se faire connaitre mondialement suite à la réception de la société des nations (l’équivalant de l’ONU aujourd’hui) pour une conférence pour la paix.

 

 

Le Miramar : 

 

 

C’est un hôtel qui vit la fin de sa construction en 1929. Le propriétaire à voulu faire quelque chose de très luxueux alors qu’il y avait la crise économique mondiale. Du coup, avant même son ouverture, l’hôtel est très endetté. En conséquence, l’hôtel sera revendu en 1955, suite à ses problèmes économiques. La ville de Cannes en profitera pour racheter le rez de chaussée pour y créer un espace culturelle.

Durant la seconde guerre mondiale, on réquisitionnera l’hôtel,  pour les Mentonnais évacué en 1940.

 

 

Le Martinez :

 

 

Tout d’abord, la construction de l’hôtel de luxe date de 1929 et il a un style art déco.

Les armées françaises, italienne et allemande, réquisitionneront, tour à tour, le palace. Cela endettera le propriétaire : Emmanuel Martinez.  Il devra donc emprunter de l’argent à Mandel Szolnikoff : un intermédiaire des nazis, qu’il remboursera en 1943. Après la guerre Emmanuel Martinez est condamné à 20 ans de travaux forcés pour collaboration avec l’ennemi puis il sera innocenté en 1949 par la cour d’appel de Lyon. Mais l’Etat avait mis l’hôtel sous séquestres considérant qu’il l’avait vendu à Szkolnikoff qui avec une dette de 3.9 milliards de francs. Aujourd’hui sa fille mène toujours le combat pour récupérer ses biens.

C’est l’hôtel qui a le plus de chambre à Cannes.

 

©Palais des Festivals et des Congrès de Cannes

 

Pour conclure, cette visite est vraiment intéressante. Tu découvriras en 2 h, toutes l’histoire en passant de l’aristocratie Cannoise jusqu’a la seconde guerre mondiale. Tu constateras que les beaux palaces n’ont pas connu que la luxure en vivant des années très difficile aussi. La Croisette ce n’est pas qu’un boulevard. Non. C’est toute une histoire.

Si tu te rends à Cannes on te conseille vraiment cette visité guidée qui ne te coûtera que 6 € par personne avec une guide sympathique et chaleureuse. Tu trouveras tous les renseignements de cette visite sur le site de réservation de l’office de tourisme de Cannes.  Enfin, tu trouveras d’autres visites qui paraissent aussi très intéressante comme la visite historique de Cannes ou bien encore un visite de la ville sur le thème du Cinéma.

 

 

Partagez avec vos amis
No Comments

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Partager