Gozo

2 jours à Gozo

 

Tu passes quelques jours dans l’archipel Maltais ? Alors on te conseille de prévoir 2 journées pour visiter l’île de Gozo. Pourquoi y aller ? Quoi y voir ? On te dit tout dans cet article, car on te livre notre itinéraire, qui j’espère, te servira à prévoir ton séjour sur cette petite île qui sera te conquérir.

Avant de commencer, si tu veux t’en mettre plein les yeux tu peux retrouver sur notre blog notre album photo de Gozo ou notre vidéo de l’île de Gozo.

Egalement si tu souhaites en savoir plus sur l’archipel Maltais et comment organiser ton séjour sur ce dernier, tu peux retrouver sur ce blog notre article une semaine à Malte !

Un peu de culture :

Pour commencer on va t’en dire plus sur l’île de Gozo, histoire que tu saches de quoi on parles. Gozo, est donc une des 8 îles que compte l’archipel Maltais et se situe en mer Méditerranée entre la Sicile et la Tunisie. C’est la seconde île la plus grande après celle de Malte. Elle compte tout de même 31 000 habitants. Elle est fortement dominée par les différentes vagues de migrations et d’invasions de la région par les Phéniciens, les Romains, les Arabes, les Siciliens, Les Français et les Britanniques. L’île est plus sauvage que celle de Malte.

En 2 mots :

  • Capitale : Ir-Rabat qu’on appelle également Victoria
  • Superficie : 67 km²
  • Population :  31 000 habitants
  • Densité : 462.69 hab/km²
  • Forme d’état ; République

Comment s’y rendre :

A partir du Nord de l’île de Malte, dans la ville de Cirkewwa, tu peux prendre le ferry pour te rendre directement sur l’île de Gozo. Une seule compagnie effectue la traverser : Gozo Channel Compagny ! Il effectue des rotations toutes les 45 minutes, tous les jours, du matin de 5 h 10 à 22 h 20. La traversée dure environ 30 minutes. Le prix est dérisoire. 4.65 €/adulte et 15.70 € pour une voiture et un adulte.

 

Notre itinéraire :

Te voilà arrivé sur l’île de Gozo. Et tu te demandes que faire ? Et bien nous te disons tout sur le parcours que nous avons réalisé en deux jours sur cette île. Déjà saches que Gozo n’est pas très vaste. Ce qui fait que d’un point à un autre, le temps de trajet dépasse rarement les 30 minutes. Il faut par ailleurs savoir que l’île est aride et entourées de falaises, de grottes. Quand à l’intérieur tu retrouves de nombreuses terres agricoles cultivés séparées par des murets en pierre qui sont aussi très jolis.

Arrivé sur l’île nous nous sommes directement rendu au temple de Ggantija qui se trouve à Xaghra.

Le Temple de Ggantija :

Sur le site se trouve deux temples accolés l’un à l’autre. A gauche se trouve le plus vieux. Il date de 3800 ans avant Jésus Christ. Celui de droite date de 3600 ans avant jésus Christ. Soit plus de 5000 ans !!!! Ils sont inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco. Ils sont en très bon état. A l’origine les temples devaient faire 15 mètres de hauteur. Le temple de gauche comporte 5 absides qui forment un trèfle, ceux qui est une caractéristique des temples néolithiques. Ouvert de 9 h à 17 h tous les jours. Prix de l’entrée : 9 € par adulte.

Dans le prix de la visite du temple se trouve un musée, que tu visites avant de rendre sur les vestiges du temple. Ce temple présente une exposition sur la période néolithique dans le bassin méditerranéen. Ce n’est pas très grand et en une trentaine de minutes, tu en as fait le tour.

 

En sortant du musée tu te dirigeras vers les ruines. Mais dès ta sortie du musée tu auras une très belle vue sur les champs environnant et l’île de Gozo. Juste splendide. Ensuite tu pourras donc visiter le temple de Ggantija. C’est le seul temple de l’archipel Maltais qui n’étais pas recouvert d’un dôme pour le protéger des intempéries. Va savoir pourquoi. Peut être que cela va changer avec le temps. En tous cas face à ce temple, on se sent tout petit face à toute son immensité. Et tu sens que notre passage sur terre n’est que très bref et insignifiant. La visite est vraiment intéressante.

 

Suite à cette visite culturelle nous reprenons la route direction le littoral.

La Baie de Ramla :

Située entre Nadur et Xaghra. Il s’agit de la plus grande plage de l’île dans un décor sauvage. Une plage de sable ocre rouge sur laquelle se trouve en plein milieu une statut de vierge Marie.

Nous nous arrêtons brièvement pour l’admirer, puis nous reprenons la route pour une nouvelle étape.

Marsalforn :

Ancien port de pêche, c’est devenue l’une des deux stations balnéaires de l’île. C’est donc très touristique et pas mal bétonné… Enfin pour l’île !

Nous faisons une brève halte puis nous reprenons la route.

Les salines de Qbajjar : 

Ces salines qui sont encore utilisées, datent pour certaines de l’époque Romaine. Seul un saunier parvient à en vivre. Elles sont sculptée en quadrillage, dans la roche calcaire. L’eau, le sel et le calcaire leur donne une coloration bleu, violette ou émeraude selon le stade d’évaporation. Il est possible d’acheter du sel sur place.

Ce lieu va retenir notre attention particulièrement car c’est totalement atypique. Et ce paysage est juste….comment dire….waouhhhhhh c’est trop beau ! Tu peux te balader sur ce bord de mer. C’est apaisant, rafraîchissant et inspirant.

Après cette pause rafraîchissante, nous reprenons la route sur le littoral pour arriver à notre nouvelle destination.

La Baie de Wied Il-Ghasri :

Il s’agit d’un étroit bras de mer qui se faufile entre les falaises, formant ainsi une gorge se terminant sur une plage de galets.

Là encore la nature sauvage offre un point de vue incroyable. Lors de notre virée sur Gozo il y avait beaucoup de vent et donc beaucoup de vagues. Ce qui ne nous a pas permis d’admirer le fond de ce canyon connu pour avoir des eaux émeraudes où les plongeurs aiment se rendre.

Puis nous reprenons la route. On s’éloigne alors un peu du littoral en direction du centre de l’île pour une pause religieuse.

La basilique de Ta’Pinu :

L’histoire raconte qu’une paysanne a entendu la voix de la vierge Marie dans l’ancienne chapelle. Suite à cela, de nombreux miracles ont été constatés comme par exemple le fait que l’île de Gozo à été épargné par l’épidémie de Peste. En remerciement des miracles, il fut décidé de construire une église.

Cette basilique plantée au milieu de nulle part, au cœur de l’île de Gozo, fut construite entre 1920 et 1932. Le titre de Basilique lui a été donné par le pape Pie XI. Deux papes y sont déjà venu : le pape Jean Paul II en 1990 et le pape Benoit XVI en 2010.

Ce lieu de spiritualité est vraiment magnifique. Elle est construite avec la pierre local. A l’intérieur, on y trouve très peu de décoration, mise à part les sculptures dans la pierre Maltaise

Puis nous reprenons la route en direction de la Côte Ouest.

L’Azur Window : 

Enfin ce qu’il en reste…devrait-on dire ! Oui mais ce qu’il en reste demeure un paysage tellement splendide qu’il est tout de même classé réserve naturelle par l’Union Européenne.

L’Azur Window était une arche naturelle sculptée dans la roche, entourée par la mer. En mars 2017, a cause de l’érosion cette dernière c’est écroulé dans la mer.

Cela reste un lieu très intéressant grâce à sa géologie particulière. On y trouve aussi le blue hole : un trou de 25 mètres de profondeur dans la mer ou se rende beaucoup de plongeurs. Enfin toujours à Azur Window tu trouveras une mer intérieure et aussi de très belles falaises.

C’est vraiment un lieu magnifique. Oui encore des superlatifs à la bouche. Mais comment qualifier ces lieux si uniques. La nature est vraiment belle quand l’homme ne la détruit pas pour assouvir son besoin de conquête par la construction.

Cette journée touchant à sa fin nous nous rendons à notre appartement pour nous poser un peu avant de nous promener à proximité.

Le phare Ta Gurdan :

Situé en haut d’une colline au Nord de l’île, ce phare construit par les chevaliers de Malte au XVIIème siècle émet une lumière qui est 180 mètres au dessus de la mer.

Tu pourras jouir à ce point de vue, à un panorama à 360 degrés sur tout le Nord de l’île. C’est l’occasion pour nous d’admirer le coucher de soleil avant de rentrer manger et nous couché.

Le lendemain matin, nous partons à nouveau à la découverte de l’île direction la capitale de Gozo ; Victoria.

Le Fort Gran Castello :

La citadelle de Gran Castello domine la ville de Victoria et est naturellement fortifiée. Jusqu’au XVIIème siècle se sera le seul refuge fortifiée pour les habitants de la ville en cas d’attaque.

A l’intérieur tu pourras y voir :

  • la cathédrale Notre dame de l’Assomption : Construite entre 1691 à 1711, sur les ruines d’une ancienne église qui fut détruite pas un tremblement de terre, a une architecture maltaise typique et nous on adore.
  • les remparts : tu pourras te promener le long de ces derniers et tu bénéficieras d’un panorama sur les campagnes environnantes. Par ailleurs tu pourras y voir la citadelle tel, qu’elle était après le séisme de 1699. A savoir un quadrillage en pierre.

Après ce moment culturelle à admirer toute l’architecture Maltaise, nous reprenons la route en direction du littoral.

La baie de Xlendi

Si on ne s’arrête pas à la ville de Xlendi, qui est très bétonnée on découvre là encore une baie sauvage que seule la nature s’est nous offrir et qui à un charme indescriptible. Il vous faudra la découvrir à pied pour en voir tous son charme naturelle. Avec d’un côté une tour de guet du XVIIème siècle et de l’autre, de magnifiques falaises calcaire se jetant dans la mer d’un bleu majestueux.

Après ce court arrêt nous reprenons la route pour continuer notre tour de l’île.

Les falaises de Ta’Cenc

Haute de 140 mètres, ces falaises sont les plus hautes de l’île de Gozo.

Elles offrent un spectacle invraisemblable avec cette vue vertigineuse sur la Méditerranée. Il est difficile de t’en dire plus. Les mots ne suffisent pas à qualifier ce coin de nature.

Après avoir finit de nous balader sur ce site nous repartons. Cette fois ci en direction du port, puis de Malte, car oui en effet, notre tour de l’île de Gozo se termine ainsi sur ce magnifique point de vue.

En conclusion, l’île de Gozo est basé sur sa nature sauvage et on a vraiment sut l’apprécier à sa juste valeur. Il y a tellement de richesse naturelle sur l’île qui t’offre à chaque fois des panoramas uniques que tu ne sais plus comment les qualifier tellement c’est top ! Vraiment si tu te rends dans l’archipel Maltais, il te faudra absolument te rendre sur l’île de Gozo car elle en vaut vraiment le détour. En plus c’est beaucoup moins touristique du coup moins de monde et ça c’est vraiment appréciable.

Si tu restes plus longtemps, l’île te permet aussi de faire beaucoup d’activités sportives en extérieur tel que VTT, escalade, randonnée, plongée, kayak…

Pour t’aider à préparer ton voyage on te conseille de te rendre sur le site de l’office de tourisme de Malte.

Où dormir : 

Pour dormir, nous te consseillons l’appartement que nous avons loué. Nous te disons tous dans notre article Gozo : Village Holiday

Appartement situé au centre de l’île, très confortable, équipé d’une cuisine, salon avec télé, une grande chambre. Avec une piscine. Tarif 71 € la nuit.

 

Informations utiles :

  • Monnaie : Euro
  • Coût de la vie : Un peu moins cher qu’en France.
  • Quand partir : L’idéal c’est au printemps ou à l’automne.
  • Décalage horaire : aucun
  • Sécurité : RAS
  • Langues : maltais et anglais, qui sont les langues officielles.
  • Formalité d’entrée : Carte d’identité valide
  • Transport : Conduite à gauche. Compter la location d’une voiture pour 10 €/jours. Nous avons loué à Goldcar. Essence sp 98 : 1.31 €/litre. Ferry entre Malte et Gozo toutes les heures : Tarif pour un adulte : 4.65 € et pour une voiture et un adulte : 15.70 €. Ferry pour Comino toutes les heures : 10 €/personnes. Aucune voiture sur l’île.
  • Electricité : Prévoir un adaptateur car les prises de courant sont de type anglaise

Suivez-nous sur nos réseaux sociaux en t’abonnant :

Notre blog : www.dreams-world.net

Notre page facebook : www.facebook.com/Dreamsworld021/

Snapchat : www.snapchat.com/add/dreamsworld-sp

Youtube : www.youtube.com/user/missdoudou0

Twitter : www.twitter.com/DreamsWorldsp

Instagram : www.instagram.com/dreams_world_sp

Google + : www.plus.google.com/u/0/

 

 

 

 

 

 

 

2 Comments

Laisser un commentaire